Toponymie de la commune

Connaissez-vous votre Commune ?

Préambule

Historique

Dans les années 80, nous avions lancé un jeu sous cette appellation, lors des buffets campagnards organisés par les Amis de Trèscléoux à la Garenne. Ce jeu consistait à deviner où se situait tel ou tel lieu. Nous avions découvert alors que beaucoup de personnes ignoraient le nom des lieux. Depuis  l’idée de publier un fascicule regroupant ces noms à été lancée… !!!
Au début du 20ème siècle, lors de l’établissement des cartes d’état major (qui deviendront plus tard les cartes I G N) des noms ont été modifiés par des enquêteurs « parisiens »peu habitués au parler local. Pendant des décennies ces modifications ne furent pas connues des Trèscléousiens. Depuis quelques années, avec la diffusion des cartes, la consultation des cadastres, ces « erreurs » ont tendance à devenir « vérité » et c’est dommage !
Avec le développement de la généalogie, la recherche de documents anciens, le déchiffrage d’actes notariés, des noms de lieux apparaissent, quelques fois faciles à situer, quelques fois beaucoup plus difficiles, quelques fois impossibles !!
Toutes ces considérations réunies, nous voyons qu’il est urgent de regrouper tout ces noms qui font partie de notre patrimoine.
Procédure
Comment procéder pour parvenir à regrouper tous ces noms, connus pour la plupart par un nombre très limité de personnes
Dans un premier temps, après consultation d’anciens du voisinage, nous avons établi une liste de noms les plus communs et nous la diffusons en lançant un appel à tous les Trèscléousiens, qu’ils soient originaires du pays (de la 1ère génération ou de la Énième) ou pas, pour qu’ils nous communiquent tous les noms qu’ils connaissent afin de compléter cette liste.
Entre temps les érudits, ou simplement les passionnés des archives, « sortiront une liste des noms « disparus ».

Plan

1-Noms en usage actuellement.
a)-noms de quartier.
b)-noms de lieux (Champs-sous quartier etc…)
c)- noms de montagnes.
d)-noms de torrents.
e)-noms de sources-curiosités.
f)-La Blaisance.
-les ponts.
-les gours.
-les prises d’eau actuelles et disparues.
g)-les cols et les passages.
h)-le village.

2-Noms disparus.

1)   NOMS EN USAGE

a) Noms de quartiers

  • Les quartiers habités

—Le paraïre (C6)                                             —Mardaric (H5)
—Panrien (D6)                                                 —Le Mônestier (G4)
—Les Orteaux (E6)                                         —Bourboute (I5)
—Le Teyrac(ou l’Auteyrac) (E4-F4)            —La Blache (J5-K5-L6)
—La Saulce (F3)                                               —Auchière (M7)
—Les Bellous(ou les Bellons) (G3)                —Le Revaut (M5)
—La Rochette (J2)                                          —Le Plan du Buêch (K2-K3-L3)
—Sous Vière (F5)                                            —Les Naÿses (D6)
—La Tuillère(H4-H5)                                     —Les Gravières (G5)
—Le Cogner (H5)                                            —Le Pied de Garde (I6)
–La Condamine (une partie dite ‘Le Prioura’)  (F5-G5)

    • Les quartiers non habités

    — Manrouge (B7)                                              —Le Villard (J4)
    —La Fubie (C7-D7)                                           —La Flachière (H4-J4)
    —Chauvet (E9)                                                  —Le Lourou (H3)
    —Freydière (E7-F7)                                         —Bararde (H2)
    —Devant ville (E6-F6)                                     —Les Bravous (I3)
    —Auriac (F6-F7)                                               —Le Combaû (G2)
    —Font Chabal (ruines)(A4)                             —Le Pouzin (une maison) (F2)
    —Reboissy (D6-E5)                                           —Taparel (D2-E2)
    —Les Laurences (D6)                                        —Languissard (D3-E3)
    —Camp de Baron (D6)                                      —Le Devès (J3)
    —Entre les moulins (E6)                                   —La Garenne (K4-L4)
    —Adelélaygue (G5)

b) Les noms de Lieux (champs-sous quartiers)

—Roche partie (B7)                                           —Le grand Devès (C5-C6)
—Les Meyrounes (les Meyronnes) (D9)        —Trèschatel (E5)
—L’estrechon (E7)                                            —Fontarache (E5)
—Le rocher de Siaud (D8)                               —La Combe (F5)
—Le clos de besson (F8)                                  —St Clément (F5)
—Costarascle (F8)                                            —La Chapelle (G4)
—Les marnes d’Ambrianne (G8)                   —Granges vieille s(F4)
—Le jardin de Robert (G7)                              —« La Jaye » (H3)
—Les quatre chemins (G8-H7)                      —Les choux (F2)
—Les renardières (G7)                                    —Combe Béney (L6)
—En Garde (H7)                                               —Vallon des Lunasses (M4)
—Le Riable (G5)                                               —La font aux Coarps (K4)
—La Fontarache (E4-E5)                                —Les iscles du Buêch (M4-N5)
—Coste belle (E2)                                             —La plaine des Faures (F3)
—Pierre cousine                                                —La Blachette (A2)

c) Noms de Montagnes et des Serres.

—Pic de Garde-108 m (I7)
—Serre Martel-rocher 900m-sommet 970m (G6-G7)
—Rocher Pointu-1010m-(F7)
—Table des bergers(table des pastres)-1220 m- (F9)
—Le Suillet-1324 m-(E10)
—Les rochers de la Fubie-env 1100m- (B7-C8-D9)
—La crête d’AUMAGE – de1360 m à Taparel à 1060 m à Panrien (B4-C5-D5-D4-D3-C2)
—Serre du « Gageayet »-812m (E4)
—Serre de la Gineste-705m (F5)
—Serre de la Chapelle-696m (G4)
—Serre haut-74 m-(I2)
—Chastel-770m-(E5)

d) Noms de Torrents

—Le grand Ravin (la grande Combe) (B8-A7-A6)
—torrent de Chauvet (E8-E7-D6)
—torrent d’Auriac (G7-F6)
—torrent de Combe Amare (G6)
—torrent de Font Sabatier (torrent de Font Chabal) (B3-A4-A5)
—torrent du grand Devès (D5-D6)
—torrent de Reboissy (E5-E6)
—torrent de Mazelière (D4-E5-E6)
—torrent St Miche l(E4-F5)
—Le Dégoulavou (F4-F5)
—torrent de la Saulce (E3-F3-H3)
—torrent de Grange Vieille (E3)
—torrent de Mardaric (H3-H4-H5)
—torrent de Bararde (H2-H3)
—torrent de Combescure (L4)
—torrent des Bastarasses (J4-J5)
—torrent de Barbaras(se) (G1-J1)

e) Les sources et les curiosités

—source de « Cadet » (C6)
—source du Jacou (C6)
—source du gour de la « davi » (E6)
—le grand Ebouli (E6)
—la Marcadane (F6)
—Source du Riable (G5)
—Fontaine des Pestiférés (L7)
—source de Font Chabal (A4)
—Vestiges du Paraïre (C6)
—Tunnel du grand Arrosage (C6)
—le trou du Dugou (E5)
—le trou d’Aumage (la grotte) (D4)
—Pierres Cousines
—source de Combescure (L4)
—les Cèdres (L4)

f) La Blaisance

  • Les ponts
    —Pont des Naÿses (D6)
    —Pont du vieux Moulin (E6)
    —Pont des Gravières(F5)
    —Pont d’Auchière(L7)
    —Pont de la Scie(N7)
  • Les gours
    Ces trous d’eau varient d’une crue à l’autre, néanmoins deux sont permanents.
    —Gour de la « davi » (E6)
    —Gour de Paulin (G5)
  • Les prises d’eau actuelles et disparues
    Edifices essentiels à l’économie du village jusque dans les années 60, elles furent au nombre de dix, aujourd’hui il n’en reste que trois : le grand arrosage, les Naÿses et le champ de l’orme.
    —le grand arrosage(B6)
    —les Naÿses (C6)
    —Le grangeon (E6)
    —Adelélaygue (a subsisté jusqu’en 1994) (E6)
    —les Gravières (a subsisté jusqu’en 1994) (F5)
    —La Condamine (F5)
    —le champ de l’orme (G5)
    —Mardaric (G5)
    —le Pied de Garde (H5)
    —la prise du Moulin de Rougier (assurait une partie d’arrosage sur Lagrand, alimentait la scierie et le moulin) (M7)

g) Les cols et les passages

—Col de Garde(les quatre chemins) (H7)
—Passage de l’homme mort (ou de l’orme mort ?) (E10)
—Chemin de la montagne d’Orpierre (C9)
—Pas de l’Äne (ou du miou)(A7)
—le sentier des granges de la montagne de Chanousse (A4-A5)
—Passière de Girard (C5)
—La porte d’Aumage (D4)
—Passière de Languissard (D3)
—Passière de Taparel (D2)
—Chemin de pierres plates (E2)
—Col de la Rochette(I2)

h) Le Village (E5-F5)

—Le coin de ville                                 —Gibourlas
—Le Pavé                                            —Sous Viére
—Le Barda                                          —La Migronde
—Bouriane                                           —L’Oche
—La crotte
—Jean Blanc

2)   LES NOMS DISPARUS

Ce chapitre, peut être le plus passionnant, est à écrire, il fera l’objet de la prochaine édition.

REMARQUES

1-Cette liste de noms, un peu rébarbative, est loin d’être exhaustive.

2-L’orthographe utilisée n’est certainement pas la seule possible, les noms ont souvent des racines « patois »et donc leur transcription peut être discutée. Je compte donc sur la collaboration de chacun pour faire évoluer cette liste aussi bien sur le fond (nouveaux noms) que sur la forme (orthographe).

3-Pour vous permettre de situer sur le territoire de la commune les différents noms, nous avons découpé horizontalement en quinze et verticalement en dix le rectangle circonscrit à la commune sur la carte, de telle sorte que chaque zone soit un carré .La lettre et le chiffre entre parenthèse indiquent les coordonnés du lieu, là aussi des contestations sont possibles, de la discussion jaillira la lumière !

                                              Michel VILLARD-Août 2011

 

Publicités

Un commentaire pour Toponymie de la commune

  1. Ping : Etude sur la Toponymie de la commune | pays de Trescléoux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s